Cette opération a permis à l’entreprise de franchir  les seuils  de 50% et de 66,67% du capital et des droits de vote de Safacam.

 

La Société anonyme forestière et agricole (S.A.F.A.) a acquis 20,32% du capital de  S.A.F.A. Cameroun(Safacam), soit 84,126 d’actions supplémentaires des 84,127 actions détenus par  la Compagnie de Cambodge,  a annoncé  un communiqué publié le 24 juillet 2014 dans les colonnes du quotidien Cameroon Tribune. Selon cette annonce,  S.A.F.A. qui  détenait jusqu’ici 201, 243  des actions, soit 48,61% du capital de Safacam, porte ainsi  sa participation à 68,93% du capital et des droits de vote. Néanmoins,  «  la  Compagnie du Cambodge a conservé  une action pour l’exercice de son mandat d’administrateur », souligne le communiqué signé le groupe Bolloré. Il ajoute que cette opération entre dans le cadre d’un reclassement de titres interne au groupe.  En effet, la participation du groupe Français dans Safacam est de 68,93% du capital, au bénéfice duquel  S.A.F.A. "agit, demeure inchangée", apprend-on.Vincent-Bollor----le-patron--du-groupe---ponyme.jpg

 De même,  l’opération réalisée hors marché a fait franchir  à la société agricole, à la hausse, les seuils  de 50% et de 66,67% du capital et des droits de vote de Safacam. Au contraire de la  Compagnie du Cambodge dont  le capital et des droits de vote ont baissé  respectivement de 20%, 10% et 5%.

Safacam, filiale de S.A.F.A. est  une entreprise spécialisée dans la production de l'huile de palme et la fabrication de caoutchoucs. Elle exploite, d’après  son site internet, une plantation de près de 9 000 hectares d'hévéas et de palmiers à huile. Selon les états financiers rendus publics par l’entreprise en mai 2014, son résultat net comptable à fin 2013 a chuté de près de 40%, pour se situer à 2,871 milliards de FCFA, contre 4,363 milliards de FCFA l’année précédente. Avec la Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC), filiale de SABC et la Société camerounaise de palmeraies (Socapalm), Safacam est l’une des trois entreprises cotées à la Douala Stock Exchange (DSX), la bourse des valeurs mobilières du Cameroun. Quant à  S.A.F.A., son activité porte essentiellement sur  la gestion d'un portefeuille de participations axées sur l'exploitation de 8 000 hectares de plantations dont 4 800 hectares de palmiers à huile et 4 000 hectares d'hévéas au Cameroun.

Christian Happi

Retour à l'accueil