Les fédérations  des pays qualifiés n’ont pas hésité à sortir le chéquier  pour motiver les joueurs à une victoire finale.

3908674-euro-2012-cristiano-ronaldo-le-phare-du-portugal.jpg

Les 23 lions indomptables retenus  pour le mondial Brésilien  vont recevoir chacun, une belle prime, a indiqué ce dimanche, l’Agence de presse Africaine (APA).  A l’en croire, le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football(Fécafoot) a  augmenté de 15% à 34 %, les primes des joueurs et encadreurs de la sélection nationale, sans toutefois en préciser le montant.      Il s’agit notamment, 6% de prime nette pour la participation des lions indomptables au premier tour, 20% de la prime nette supplémentaire pour la qualification aux huitièmes de finale. Et, en cas de qualification pour les quarts et demi-finales, les joueurs et encadreurs percevront 30% ainsi que 40% de la prime nette supplémentaire.

Pour ce qui est  de la finale ou du match de classement,  l’APA révèle que les lions vont avoir  50%  de la prime nette supplémentaire. Des informations qui sont contraires à celles véhiculées par lequipe.fr. Le journal en ligne rapporte en effet que les coéquipiers de Samuel Eto’o ont  refusé ce dimanche  de monter dans  l'avion qui devait les amener au Brésil. La raison étant l’absence d’accord avec la fédération sur les primes pour le mondial, explique le journal en ligne.

 Par ailleurs, les black stars du Ghana ainsi que les super Eagles du Nigéria  vont respectivement toucher 37 millions de FCFA et environ 5 millions de FCFA pour chaque victoire en phase de groupes. Une victoire en huitième de finale vaudrait  aux Nigérian un bonus de près de 6 millions de FCFA, 10 millions de FCFA dans la demi-finale et près de 15 millions de FCFA en finale.  Quant aux Éléphants Ivoiriens, ils vont empocher chacun 50 millions FCFA de primes de sélection. « Nous avons juste reconduit les primes de 2010 en nous alignant sur ce que les sélections africaines qualifiées proposent à leurs footballeurs », a justifié le ministre de la Jeunesse et des Sports, Alain Lobognon.  Du côté  de l’Espagne,   Iker Casillas et ses coéquipiers  vont glaner 720 000 euros (près de 471 millions de FCFA) chacun en cas  d’une deuxième victoire finale.  Pour la  Seleçao, la  fédération brésilienne prévoit une prime d’environ 216 millions de FCFA par joueur en cas de victoire finale.  De même, la Fédération Française de Football(FFF) va donner à chacun des 23 bleus sélectionnés une prime de 330 000 euros (216 millions de FCFA), soit 30 000 euros (196 millions de FCFA) de plus que pour la coupe du monde 2010.

 Christian Happi

 

 

Retour à l'accueil