C’est pour mettre fin à ces insuffisances que la BSTP a organisé la semaine dernière une formation sur le système des marchés publics.  

Abba Sadou,ministre en charge des Marchés publics0

Après la  signature  de la  convention entre  l’Agence  de régulation des marchés  publics(ARMP) et la Bourse de sous-traitance et de partenariat(BSTP) en vue  de favoriser  l’accès des entreprises  à la  commande publique  par le biais de la sous-traitance, les Petites et moyennes  entreprises(PME) du  Cameroun  ont du mal   à maîtriser  les rouages des marchés publics. Elles  sont plusieurs à voir  leurs appels  d’offres  annulés ou déclarés infructueux par  le ministère des Marchés publics, apprend-on auprès de la  Bourse de sous-traitance et de partenariat(BSTP) du Cameroun. A l’en croire, la mauvaise  réalisation de certains projets,  l’abandon  des chantiers et la perdition  des procédures  sont les autres difficultés auxquelles sont  confrontés les entreprises camerounaises. C’est pourquoi, dans le cadre de l’exécution  d’une de ses missions  régaliennes,  la BSTP organise depuis ce mardi 28 octobre 2014 à Douala, un séminaire de renforcement des capacités et de mise à niveau sur le  thème : « le système  des marchés publics option marchés des travaux ».

Organisée au profit des  PME membres de la BSTP et en  partenariat avec l’Agence  de régulation des marchés  publics(ARMP),  cette rencontre de trois jours va renforcer  les capacités des opérateurs économiques  sur les procédures  des marchés publics. De même,  elle va   promouvoir  les PME  et autres  entreprises nationales dans les marchés publics et les  délégations des services publics. Car comme  l’indique la  BSTP,  « la  commande publique en général et les  marchés publics en particulier constituent une  opportunité pour  le développement et la  promotion des entreprises nationales à travers notamment la sous-traitance », apprend-on. Selon  Evariste Yameni, président de la Bourse,  il s’agit aussi d’impliquer les entreprises dans les marchés publics surtout qu’il y a des travaux en cours de réalisation.

Les articulations  du  séminaire sont les suivantes : le système  des marchés publics au Cameroun et les rôles et attributions des principaux acteurs de la passation et de  l’exécution des marchés publics ;  les modes et procédures de passation des marchés publics ;  la structure  et  le contenu du dossier type d’appels d’offres des marchés de travaux et des marchés de travaux.

Christian  Happi 

 

Retour à l'accueil