Perspectivesactiva

Explorer de nouvelles branches d’activités

Les compagnies d’assurances doivent davantage diversifier leurs offres pour accroitre  le nombre de souscripteurs.

L’embellie  observée dans le secteur des assurances  (un chiffre d’affaires de 163,5 milliards  de FCFA  réalisé en 2013 NDLR)  devrait sans doute se poursuivre dans  les prochaines années. Les perspectives sont d’autant meilleures, car seulement 50% du potentiel du marché des assurances au Cameroun sont exploités, relève la Conférence interafricaine des marchés d'assurances (CIMA). En d’autres mots,  les sociétés d’assurances ont encore du chemin à faire pour accroître le nombre de souscripteurs. Pour y arriver,  des nouvelles offres comme  la micro-assurance doivent être explorées. Avec une prime  ne dépassant pas 3 500 FCFA par mois, soit  42 000 FCFA l’année,  ce système d’assurance est destiné à ceux qui ne peuvent pas avoir accès à l'assurance classique. Elle est aussi définie par les professionnels de l’assurance comme, étant  un mécanisme  visant à protéger les personnes  à faibles revenus contre  des risques  spécifiques. Il s’agit des moto-taximen, des bayam-sellam, des petits agriculteurs, des petits commerçants et des artisans.

La micro-assurance  se caractérise particulièrement par « la faiblesse des primes ou des capitaux assurés, la simplicité des couvertures, la souplesse des formalités de souscription », avait expliqué Jean-Claude Ngbwa, Secrétaire général de la CIMA. Le capital social exigé  aux sociétés   qui veulent se lancer  dans la micro-assurance est inférieur à celui des compagnies d’assurances classiques. Soit 500 millions de FCFA au lieu d’1 milliard de FCFA, avait appris LQE lors  des Learning sessions sur la micro-assurance. C’était  du 08 au 10 septembre 2014  à Douala, sur le thème : « protéger  les petits travailleurs ».

En outre, la  micro-assurance réduit les dépenses directes, évite le recours à des stratégies financières dommageables, favorise de meilleurs choix financiers  et encourage l’utilisation de moyens de financement plus efficaces et plus efficients. Elle  peut en outre apporter  une  valeur  par le biais de la protection financière ; en réduisant  les dépenses directes et le recours à des stratégies financières dommageables, en favorisant  de meilleurs choix financiers, etc.  A défaut de mettre sur pied la  micro-assurance, les compagnies d’assurances  gagneraient à s’intéresser au Fonds de garantie automobile (FGA). Même-si le dossier, est encore bloqué à la présidence de la république du Cameroun, le FGA  va permettre de garantir une prise en charge sans exclusive aux personnes victimes des accidents de la circulation, et  contribuera à améliorer le système d’indemnisation des risques corporels des assurés. Surtout que les compagnies d’assurances accusent d’énormes pertes en indemnisations des victimes d’accident de circulation. Lors de la 3e édition des états généraux de la fédération des sociétés d’assurance de droit national africaines (FANAF), le président de l’institution, Protais Ayangma avait relevé que les accidents de circulation par exemple coûtaient environ 700 milliards de FCFA annuellement aux compagnies d’assurances. Néanmoins, pour une bonne mise en place de ce fonds de garantie automobile, les assureurs recommandent qu’une fiche de déclaration de sinistre, établie sur le modèle conçu par le FGA du Sénégal, soit adoptée au Cameroun et dans tous les Etats membres de la FANAF. En attendant sa mise en application,  les assureurs  doivent régler  à temps  les assurés et laver leur mauvaise réputation auprès des consommateurs.

Christian Happi

 

 

 

Zenithe assurances

Le chiffre d’affaires augmente de 86,53 % en 2013

Le chiffre d’affaires de la compagnie d’assurances Zenithe, a connu une augmentation substantielle  de 86,52% en 2013. D’après le tableau des chiffres d’affaires provisoires du marché des assurances pour l’exercice 2013, le chiffre d’affaires de Zenithe est passé de plus de 3 milliards de FCFA en 2012 à  plus de 5,6 milliards de FCFA en 2013. Ce tableau a été établi par l’Association des sociétés d’assurances du Cameroun(ASAC). Lors de l’Assemblée générale du 20 juin  2012, la compagnie d’assurances avait prévu  une croissance de plus de 50% en 2013. Elle peut s’en réjouir car,  d’après le tableau de l’Asac, son chiffre d’affaires a accru de 86,52%. Une performance qui a permis à la compagnie d’assurance d’occuper la neuvième place parmi les compagnies classées en assurances dommages, par l’Asac. La compagnie de Martin Maxwell Ndecham, administrateur-directeur général (ADG), de Zenithe dispose d’un capital social d’un milliard de FCFA entièrement libéré, apprend-on.

G.D

 

AGC

Un chiffre d’affaires en nette progression

Les Assurances générales du Cameroun(AGC) est, à en croire l’Association des sociétés d'assurances du Cameroun(ASAC),  la douzième compagnie d’assurances opérant dans le secteur des assurances dommages au Cameroun.  Son  chiffre d’affaires  est passé de 1,75 milliard de FCFA en 2012 à 2,42 milliards de FCFA en  2013, soit une progression de 38,53%. Fondée en juin 2001,  l’AGC a un capital social d’1,6 milliard de FCFA. Elle  figurait  en 2012 dans la liste des compagnies d’assurances mis sous surveillance pour défaillance dans le processus de recapitalisation par  la Commission régionale de contrôle des assurances (Crca). Les branches d’activités  de  l’AGC sont entre autres,  l’incendie,  accidents, risques divers. Dirigée par Célestin  Tazoukong, la filiale du groupe Kadji à son siège social à  Douala et dispose de plusieurs agences  à travers  le Cameroun, notamment dans le Nord, l’Extrême-nord,  l’Ouest…

C.H.

 

Nsia assurances

Le chiffre d’affaires de la compagnie grimpe à  12, 99%

Le chiffre d’affaires de la compagnie Nsia assurances a connu une hausse. Il est passé de plus de 8 milliards de FCFA en 2012 à plus de 9 milliards de FCFA en 2013, soit une augmentation d’un million de FCFA. D’où une évolution de 12, 99%, selon le tableau des chiffres d’affaires provisoires des assurances au Cameroun pour l’année 2013. Parmi les compagnies d’assurances classées en assurances dommages, Nsia occupe la 6ème  place dans le classement. Notons que, la société Nsia assurances est une multinationale qui a vu le jour  en Côte d’ivoire en 1995. Aujourd’hui, ce groupe compte  19 compagnies d’assurances installées dans  12 pays d’Afrique notamment, au Sénégal, Togo, Nigéria, Ghana..., dont deux banques et une société de gestion et d’intermédiation.  Selon Jean Kacou Diagou, président du groupe NSIA, le capital social de toutes ses filiales assurances à un minimum d’1 milliard de FCFA. C’est le cas de NSIA assurances Cameroun.

G.D

Caminsur

Le chiffre d’affaires de la compagnie baisse en 2013

La Compagnie camerounaise d’assurances (Caminsur), a connu une chute de 4,31% de son chiffre d’affaires (CA), à la fin de l’exercice 2013.  Selon un tableau de classement des compagnies d’assurances du  Cameroun publié par l’Association des sociétés d’assurance du Cameroun (ASAC), Caminsur a vu son CA passé de 1,52 milliard de FCFA en 2012 à 1,46 milliard de FCFA en 2013. La compagne camerounaise est spécialisée dans le domaine des assurances dommages. Et, dans le classement réalisé par l’Asac, elle occupait la dernière place parmi les 16 autres compagnies qui exercent dans le domaine des dommages. Créée par Gaspard Siméon Nouind Mintoume, Caminsur, entre dans le paysage de l’assurance au Cameroun en 1992. Son siège est à Yaoundé. Et, comme toutes les compagnies d’assurances camerounaises de dommages, la Caminsur est membre du Pool TPV (Transport Public de Voyageurs). Elle a les bureaux à  Douala, Maroua Centre, Mbanga, Bafoussam…

C.K.

 

 

Chanas assurances

3 milliards de FCFA de perte sur son chiffre d’affaire

Selon le tableau de chiffre d’affaires provisoires des assurances, le chiffre d’affaires de la compagnie d’assurances Chanas a baissé de 11, 91%.  Il est passé de plus de 23 milliards de FCFA en 2012 à plus de 20,5 milliards de FCFA en 2013, soit une baisse de près de 3 milliards de FCFA.  Cette chute n’a pas empêché la société de conserver la première place qu’elle occupe dans le secteur des assurances  dommages au Cameroun.

En outre, la responsabilité de l’orientation stratégique  de cette compagnie est ainsi confiée à un Conseil d’administration présidé par Jacqueline Casalegno. Et, la Direction générale est assurée par Henri Frédéric Ewele. Notons que, dès 1999, Chanas assurances S.A s’est dotée d'un capital de  2,3 milliards de FCFA. Pour la sécurité bénéficiaire de ses contrats, en 2013, la compagnie d’assurances a fait évoluer son capital à 4,6milliards de FCFA. Un montant jugé par ces derniers comme le plus élevé au Cameroun.

G.D

 

 

Pro assur assurances

La compagnie améliore ses résultats en 2013

Classée  treizième parmi les compagnies d’assurances qui font  dans les assurances dommages au Cameroun,  Pro assur assurances a augmenté ses résultats financiers au cours de l’exercice 2013.  Illustration avec  son chiffre d’affaires des assurances dommages qui est parti de 1,50 milliard de FCFA en 2012 pour s’établir à1, 97 milliard de FCFA  en 2013,  soit  31,56% d’augmentation.  En revanche,  les assurances vies ont régressé de 14,06%, passant de plus de 224 millions de FCFA en 2012 pour plonger à 192 millions de FCFA en 2013, selon l’Association des sociétés d'assurances du Cameroun (ASAC).  Les domaines d’activités de l’entreprise sont principalement  la sécurité habitation et la sécurité automobile.   La première offre s’adresse aux propriétaires  ou locataires de maison d’habitation et à  l’avantage  de réunir  en un contrat les garanties suivantes : incendie,  vol, dégâts des eaux, bris de glaces, etc.  S’agissant de la seconde,  elle  propose  une garantie obligatoire aux véhicules.

C.H.

 

Samaritan Insurance

Plus de 20% d’augmentation sur le chiffre d’affaires

La compagnie d’assurances Samaritan Insurance, a enregistré un chiffre d’affaires de 3,35 milliards de FCFA à la fin d’année 2013. Soit, une augmentation de 22, 71%, par rapport à l’année 2012. Au cours de cette année, la compagnie n’avait obtenu qu’un chiffre d’affaires de 2,7 milliards de FCFA.  Spécialisée dans le domaine du dommage, Samaritan Insurance a été classée, 5ème compagnie dans cette catégorie par l’Association des sociétés d’assurance du Cameroun (ASAC). La compagnie d’assurances a été créée en 2005. Elle, compte aujourd’hui plus de 200 employés. Dirigée par Zacharie Awanga, cette compagnie offre des produits comme l’assurance automobile, maladie, responsabilité civile, voyage… Elle est également spécialisée dans la réassurance.   

C.K.

 

 

Activa assurances

La compagnie reste toujours active

La compagnie d’assurances Activa  reste toujours active  dans les assurances dommages et vie  au Cameroun. En 2013, le chiffre d’affaires provisoire d’Activa est porté à plus de 20 milliards de FCFA. Selon le tableau de chiffre d’affaires provisoire du marché des assurances, les valeurs  de cette société ont augmenté en assurances dommages et vie. En ce qui concerne l’assurance dommage, son chiffre d’affaires est passé de plus de 14 milliards de FCFA en 2012 à plus de 15 milliards de FCFA en 2013, soit une hausse de 7,09%. En assurance vie, il est passé de plus de 5,2 milliards de FCFA en 2012 à plus de 6 milliards de FCFA en 2013, soit une augmentation de 14, 27%. En outre d’après le classement, Activa occupe la 3ème place en assurances dommages et reste 4ème en assurances vie. Notons que, Richard Lowé, le directeur général d’Activa assurances et Jean Bardet, ancien directeur général d’Orange Cameroun avaient signé l’année dernière, un partenariat pour le paiement des primes d’assurance au moyen du téléphone mobile, grâce à Orange Money.

 

G.D

 

 

 

GMC

Plus d’un milliard de plus sur le chiffre d’affaires

La société camerounaise d’assurance dénommée Garantie Mutuelle des cadres (GMC SA), a augmenté de 1,86 milliard de FCFA son chiffre d’affaires (CA) au cours de l’année 2013. Ainsi, la compagnie revendique un CA de 7,38 milliards de FCFA en 2013, contre 5,52 milliards de FCFA en 2012. Soit, une augmentation de 33,80%. Spécialisée dans le domaine de l’assurance dommage, GMC offre des services d’assurance maladie, risques professionnels et de micro-assurances des organisations mutualistes et des associations. Créée sous la forme d’une Mutuelle d’assurance en 1990, GMC est devenue une société anonyme en 2003 pour se conformer aux exigences de la Conférence interafricaine des marchés d’assurance (CIMA), le régulateur régional (Afrique centrale et de l’Ouest). Dirigée par Jean Victor Ngué, ancien président de l’Association des sociétés d’assurances du Cameroun (ASAC). GMC revendique  à ce jour plus de 5 000 actionnaires.

C.K.

 

 

Beneficial life                                                                   

Un portefeuille  riche de 70 000 clients

Beneficial life est l’une des compagnies d’assurances qui compte  dans le paysage des assurances au Cameroun. Elle  a enregistré un chiffre d’affaires de 1, 58 milliard de FCFA  dans le secteur de l’assurance dommage en 2013, contre 1,41 milliard en 2012, soit une progression de 11,76%, relève l’Association des sociétés d'assurances du Cameroun(ASAC). Au niveau de l’assurance vie, la compagnie dirigée par Eddie Ford Brown  a réalisé un chiffre d’affaires de 8, 16 milliards de FCFA en 2013, contre 7,80 milliards de FCFA en 2012. Ce qui fait un  chiffre d’affaires global de 15, 96 milliards de FCFA.  

Créée en 1974 sous l’appellation d’American life insurance company (Alico), la société a été par la suite rebaptisée  Beneficial  life  insurance  conformément à la loi du 1er août 1985 relative aux activités d’assurances au Cameroun. Présent dans plusieurs pays africains, le groupe Beneficial   revendique  un portefeuille de 70 000  clients. Et ce grâce à « une communication assurée de manière automatique par un réseau de service SMS», lit-on sur son web. Beneficial life Cameroun possède 18 agences à travers le pays et sa direction générale est à Douala.

C.H. 

 

SAAR

21 milliards de FCFA  de chiffre d’affaires

La Société africaine d’assurances et de réassurance (SAAR),  a réalisé un chiffre d’affaires (CA) de 21,58 milliards de FCFA, à la fin de l’année 2013. Soit 18,44 milliards de FCFA dans le domaine de l’assurance dommage et 3,14 milliards de FCFA dans celle de l’assurance vie. Ce total des ventes des services de la compagnie d’assurances, est nettement en hausse de 19,9%, par rapport à l’exercice 2012. Une nette progression qui a permis à la compagnie de se hisser comme 2ème et 6ème compagnie respectivement dans le domaine dommage et vie, selon le classement de l’Association des sociétés d’assurance du Cameroun (ASAC). Contrôlée par l’homme d’affaires camerounais Paul Kammogne Fokam, la SAAR a repris les actifs de la compagnie sénégalaise Ilico qui risquait de perdre son agrément pour défaut de « recapitalisation ». La SAAR détient désormais 56,9% du capital de la compagnie, devenant l’actionnaire majoritaire.

C.K.

 

 

Area assurances

L’assurance qui réassure

Selon le classement provisoire de l’exercice 2013, de l’Association des sociétés d’assurances du Cameroun(ASAC), la compagnie d’assurances et de réassurances du Cameroun(Area) occupe la onzième place dans les assurances dommages. Au niveau du chiffre d’affaires, la compagnie  dirigée par Sophonie Ketchouang, a connu une augmentation. Son chiffre d‘affaires est passé de plus de 2 milliards de FCFA en 2012 à plus de 2,5 milliards de FCFA en 2013, soit une évolution de 16, 79%.

Créée le 20 septembre 2007, par Simon Ningahi, ancien directeur général de la Saar, Area a su se positionner sur le marché camerounais. Aujourd’hui, elle présente deux types de produits, notamment  l’assurance classique et l’assurance spécifique.  L’assurance classique regroupe : la maladie, accidents multirisques, risques techniques, transport, incendie… Et pour l’assurance spécifique, l’on distingue Area express auto, Area assistance à la réparation etc.

G.D.

 

Allianz

1,9% de baisse du chiffre d’affaires vie

C’est avec un chiffre d’affaires de près de 23 milliards de FCFA, que la compagnie d’assurances s’est en sortie fin d’année 2013. Ceci, avec néanmoins une baisse de 1,9% du CA, dans le domaine de l’assurance vie. En effet, entre 2012 et 2013, l’assurance vie a permis à l’entreprise de faire un CA qui est passé de 14,13 milliards de FCFA à 13,85 milliards de FCFA. Dans la catégorie dommage, les résultats sont plutôt reluisants. La compagnie, a connu une hausse de 2,28% de son CA. Une performance, qui l’a classé comme la 5ème compagnie d’assurance sur les 16 répertoriés dans la catégorie dommage. Ce classement, a été effectué par l’Association des sociétés d’assurance du Cameroun (ASAC). La compagnie d’Assurance Allianz, propose à ses clients une gamme complète d’assurances couvrant tous les besoins : assurance auto, habitation, santé, protection juridique, garantie des accidents de la vie, assurance décès, obsèques, épargne, assurance vie…

C.K.

 

 

 

 

CPA

Baisse de son chiffre d’affaires de 11,14%

Les résultats de la Compagnie professionnelle d'assurance(CPA) sont en baisses. Son  chiffre d’affaires  « provisoire »  sur le marché de l’assurance  dommage  est passé de 2,13 milliards  FCFA en 2012 pour se situer autour de 1,90  milliard de FCFA.  Ce qui fait une diminution de l’ordre de 11,14%, indique l’Association des sociétés d'assurances du Cameroun(ASAC). Opérationnelle depuis plus de 15 ans,   CPA offre des services comme  les assurances automobile, multirisque,  individuelle accident, assurance de personne, etc. Aussi,  responsabilité civile chef de famille, protection du patrimoine, assurance des marchandises. L’entreprise  dirigée par Raphael  Futé, directeur général s’est attelée au fil des années à « protéger des biens et des personnes contre les risques de la vie et l’accompagnement des particuliers », apprend-on. CPA possède un réseau riche d’une vingtaine d’agences reparties sur l’ensemble du territoire national.  

C.H.

 

Axa Assurances

La compagnie conserve sa 4ème place

La compagnie d’assurances Axa, parvient à conserver sa 4ème place dans le classement des assurances dommages au Cameroun. Avec l’augmentation de son chiffre d’affaires de 10,64%, la compagnie peut se réjouir d’être parmi les compagnies d’assurances les plus influentes du pays. Le chiffre d’affaires d’Axa assurance est passé  de plus de 11 milliards de FCFA en 2012 à plus de 12 milliards de FCFA en 2013. D’où une évolution de 10,64%, selon le tableau de chiffres d’affaires provisoires du marché des assurances pour l’exercice 2013, publié par l’ASAC. Le groupe AXA est  crée en 1817 et  issu de la fusion de plusieurs sociétés d'assurances. Depuis 2011, AXA soutient l'ONG CARE afin d'aider les populations sensibles aux risques environnementaux à mieux se protéger. Le Groupe renouvelle son partenariat avec un support financier de 2,3 millions d'euros, soit plus de 1,5milliard de FCFA  pour une durée de trois ans supplémentaires. Ceci avec pour objectifs de poursuivre les actions existantes et élargir le programme à de nouveaux pays en Amérique Centrale et du Sud.

G.D

Saham assurance

L’entreprise porte  son chiffre d’affaires à 12,26 milliards

Les activités de Saham assurance, l’une des compagnies d’assurances exerçant au  Cameroun se portent bien.   L’entreprise a porté  son chiffre d’affaires au cours de  l’exercice 2013 à 8,88 milliards de FCFA dans la branche de l’assurance dommage, contre 7,77 milliards de FCFA en 2012.  Ce qui fait une  hausse sensible de 14,23 %. S’agissant de l’assurance vie, l’on apprend auprès de l’ASAC que ses résultats ont connu une embellie de 58,07%.  Soit un chiffre d’affaires  de 3,38 milliards de FCFA en 2013 contre  2,14 milliards de FCFA en 2012.  Avec chiffre d’affaires global de 12,26 milliards de FCFA en 2013,  Saham assurance est d’après  l’Asac,  la 7ème  compagnie d’assurances faisant dans l’assurance dommage. Et la 5ème dans l’assurance vie au Cameroun. Fondée en 1985 sous le nom de Colina Cameroun, la compagnie  est depuis  2010 une  filiale du groupe Saham finances.   L’entreprise au capital de 1,5 milliard FCFA a pour président  du conseil d’administration  Théodore  Ebodo et pour directeur général Protais Ayangma.   

C.H.

 

Uacam

Un chiffre d’affaires en baisse en 2013

Spécialisée dans l’assurance vie au Cameroun, l’Union des assurances du Cameroun-Vie (Uacam-Vie) est une compagnie d’assurance qui détient un capital social d’un milliard de FCFA.  Entre 2012 et 2013, les activités de cette compagnie d’assurance ont chuté de 21,37%. Car, en 2012, Uacam Vie avait un chiffre d’affaires de 7,94 milliards de FCFA, contre 6,24 milliards des FCFA en 2013. Une performance qui classe la compagnie troisième dans le classement des compagnies d’assurances en 2013 de l’ASAC. Soit une place en moins par rapport au classement de 2012, où la compagnie était placée en deuxième position avec 7,94 milliards des FCFA comme chiffre d’affaires. Présente au Cameroun depuis plusieurs années, Uacam-Vie a comme actionnaire majoritaire, Sunu assurances,  groupe africain d’assurances, créé en 1999 qui détient 84,98% de  part.  Puis, UA-Vie détient 15% des parts, et 0,02% des parts pour d’autres partenaires. Cette compagnie d’assurance, est l’unique selon le classement de l’ASAC à être spécialisée uniquement dans l’assurance vie.

S.G.

 

 

 

 

 

 Classements des compagnies d’assurance

 

 

 

 

 

  source: Asac

Rang

Compagnies d’assurance

Total des Chiffres d’affaires 2013  (en milliards de FCFA)

1

Allianz

23,80

2

Saar

21,59

3

Activa

21,07

4

Chanas

20,51

5

Axa

12,34

6

Saham

12,26

7

Beneficial

9,74

8

Nsia

9,04

9

GMC

7,38

10

Uacam

6,24

11

Zenithe

5,64

12

Samaritan

3,35

13

Area

2,55

14

AGC

2,42

15

Proassur

2,16

16

CPA

1,90

17

Caminsur

1,46

Retour à l'accueil