Fraude

 

La lutte contre  le commerce illicite ne faiblit pas

 

 

L’administration douanière  a mis la main sur 15 000 pièces de pagnes chargées sur  le plateau d’une semi remorque, dans la nuit de samedi  du 05 au dimanche 06 août 2017 à Yaoundé.

 

La lutte contre  le commerce illicite ne faiblit pas au Cameroun. Après  la saisie d’un camion contenant des palettes de bières il y a plus d’un mois,  les agents de la douane camerounaise déployés sur le terrain  dans le cadre de l’Opération halte au commerce illicite (Opération Halcomi) viennent de rééditer l’exploit. Dans la région du Littoral, les saisies les plus marquantes concernent la saisie de deux camions de bières en canettes au marché Mboppi à Douala. Alors que dans la région du Nord-Ouest, c’est un autre camion avec  à son bord des marchandises prohibées  qui a été intercepté au niveau de Ndop. Dans une note d’informations, le Directeur général des Douanes, Edwin Fongod Nuvaga,  révèle que la cargaison illicite comptait notamment 06 cartons de Tramadol et 21 cartons de cigarettes et 25 ballots d’emballages plastiques non biodégradables.

Les prouesses de l’opération Halcomi ne s’arrêtent pas là. Dans la zone 2 qui regroupe les régions du Centre, du Sud et de l’Est dans le cadre  l’opération Halcomi,  l’administration douanière  affirme avoir mis la main sur 15 000 pièces de pagnes chargées sur  le plateau d’une semi remorque, dans la nuit de samedi  du 05 au dimanche 06 août 2017 à Yaoundé. D’après les indiscrétions, « le butin était dissimulé au milieu d’autres marchandises importées du Nigeria. La procédure contentieuse est en cours ».

Enfin dans la zone 3 qui rassemble les régions de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord, les villes de Maroua et de Garoua les équipes ont assuré une « robuste » police du rayon en densifiant et en systématisant l’application des mesures de lutte contre la fraude, la contrebande, la contrefaçon et les autres trafics illicites transfrontaliers. Ainsi,  nous renseigne l’administration douanière, les résultats de chasse de la semaine écoulée ont été les plus prolifiques en termes de saisies. Pour ce qui est des saisies majeures, l’on peut citer la saisie de 57 ballots d’emballages plastiques non biodégradables et de 176 cartons de médicaments de contrebande à Garoua. A Maroua, la plus haute des satisfactions de la coordination est relative à la saisie de 200 kilogrammes de Tramadol.

 Christian Happi

Retour à l'accueil