Commerce extérieur

Ces produits camerounais qui se vendent bien à l’étranger

 

Parmi les produits « made in Cameroon » qui récoltent un fort succès à l'étranger figurent les chocolats, savons, cosmétiques…

 

Le Cameroun continue d'exporter avec succès malgré un déficit du commerce extérieur qui se creuse au fil du temps.  En 2015, ses exportations atteignaient 2400 milliards de FCFA, soit une baisse de 6,2 % par rapport à 2014  selon des chiffres publiés par les douanes. En effet, le pays  à travers ses entreprises publiques ou privées, exporte plus de 70 produits vers la zone  Cemac et parmi les produits « made in Cameroon » qui récoltent un fort succès à l'étranger : La cosmétique. Biopharma, N°1 des cosmétiques au Cameroun, commercialise ses produits de beauté dans plus de 20 pays d’Afrique  notamment au Nigeria et en Angola.

 Dans l’esprit de rendre compétitive l’économie locale, 19 entreprises camerounaises avaient été admises au régime préférentiel il y a quelques années et commercialisent jusqu’à 145 produits sur l’ensemble du marché de la Cemac. C’est le cas de Nestlé Cameroun dont les cubes, arômes et produits laitiers fabriqués localement ravitaillent tous les pays de la sous-région.    Mieux, son cube « Maggi »  qui approvisionne le Gabon, le Congo, le Tchad et autres  lui  permet de réaliser un chiffre d’affaires mensuel de 5 milliards de FCFA.

Il n’a pas que le bouillon culinaire à faire valoir dans les échanges internationaux. Les boissons camerounaises se vendent aussi bien à l’étranger. Selon le  groupe SABC  « 4883.1 litres(l) de bières, soit une régression de 16,6% par rapport à l’an dernier en raison d’une économie régionale sinistrée par l’effondrement des cours du pétrole » ont été exportés en 2016. Concernant l’eau minérale, les Brasseries du Cameroun  ont approvisionné la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) en eau Aquabelle et Tangui. Ce qui a permis d’écouler 6395.1 l en 2016 contre 6341.5 en 2015.

 Toujours au niveau de l’Afrique centrale, Chococam (Chocolaterie et confiserie du Cameroun) continue à tirer les volumes  de vente vers le haut grâce au chocolat en poudre et en tartine «Matinal», et une série d’autres produits.  L’Union allumettière équatoriale (Unalor), l’entreprise dépositaire de la marque « Le boxeur » basée à Douala, dessert toute l’Afrique centrale. Pareille pour New foods Co, la Société camerounaise de plomberie et de ferronnerie (Socafer), a Société camerounaise de raffinage Maya & Cie, etc. Représentante exclusive de la marque « bic » au Cameroun, la société Icrafon (Industrie de crayons et de fournitures), fabrique  des emballages plastiques industriels pour les plus grands groupes ou sociétés de la sous région Cemac. En février 2016, Azur S.A., qui a réalisé un chiffre d’affaires officiel de 48,5 milliards de FCFA en 2013, obtenait le prix de la coopération Sud-Sud, décerné lors du Forum international Afrique développement, organisé à Casablanca par Attijariwafa Bank. Avec 15% des parts de marché au Cameroun, Guinness Cameroon est pour sa part « le 4ème plus grand marché dans le monde pour la marque Guinness» et « sa bière est l’une des plus appréciées dans le monde », apprend-on. Sur les douze mois de l’année dernière, les exportations camerounaises vers le Nigeria sont passées de 52,8 milliards à 25,1 milliards FCFA d’après le ministère des Finances (Minfi). Ce sont essentiellement des produits alimentaires, du bétail, des huiles végétales, des produits de l’industrie, de l’aluminium et des détergents

Christian Happi

Retour à l'accueil