Contribution aux recettes de l’État

 

MTN Cameroon verse 467 milliards au gouvernement en quatre ans

 

 Ce montant a été payé entre 2010 et 2014 au gouvernement camerounais et à l’Agence de régulation des télécommunications sous forme d’impôts, taxes et redevances.

 

Ces dernières années, MTN Cameroon S.A.  a beaucoup  contribué aux recettes de l’État et au développement socio-économique du Cameroun. En quatre ans,  c'est-à-dire entre 2010 et 2014, la société a versé 467,65 milliards de FCFA au gouvernement camerounais et à l’Agence de régulation des télécommunications sous forme d’impôts, taxes et redevances,  a révélé l’entreprise à l’issue de sa première session ordinaire tenue le 10 février 2016 à Douala. Les travaux étaient présidés par Colin E. Mukete, président du Conseil d’administration et rapportés par Philisiwe G. Sibiya, Directrice générale de MTN Cameroon. L’opérateur télécoms a également payé 75 milliards de FCFA à l’Etat pour le renouvellement de sa licence en 2015. « MTN Cameroon reverse à l’État en moyenne près de 40% de son chiffre d’affaires annuel », a précisé Colin E. Mukete.

Sur le plan social, MTN Cameroon s’est montrée très généreuse à l’endroit l’économie locale. Preuve en est, 53,1% de son chiffre d’affaires annuel y a été réinvesti sous forme de renforcement des infrastructures et de paiement des salaires des employés, des factures des fournisseurs de services, des commissions des partenaires de la distribution.

Dans le même temps, le leader des télécommunications au Cameroun avait signé en novembre dernier un accord de partenariat avec l’Agence de promotion des petites et moyennes entreprises (APME). Son but, permettre à MTN d’apporter ses technologies et son savoir-faire à 20 000 PME lesquelles bénéficieront d’un pack mettant à leur disposition un site web, des adresses électroniques professionnelles et des facilités d’accès à Internet ainsi qu’à la téléphonie mobile.

Elles jouiront par ailleurs de produits permettant une meilleure gestion des finances, de la clientèle ou du personnel. Elles auront en outre accès à une équipe d’assistance de MTN dans les bureaux de l’APME à travers les 10 régions du Cameroun. L’APME  finance quant à elle, l’accès des entreprises à ces solutions à hauteur de 50%. « Notre objectif est de faire que toutes les PME qui participeront à ce programme deviennent des leaders dans leurs secteurs d’activités respectifs en valorisant ce Cameroun productif que nous entrevoyons tous », avait déclaré Jean Marie Louis Badga, Directeur général de l’APME.

«  Le souhait aujourd’hui est de continuer de jouer un rôle majeur dans le développement de l’économie numérique qui constitue un défi majeur pour le développement durable et l’émergence du Cameroun », ajoutait Philisiwe Sibiya, D.G. de MTN Cameroon.

Depuis quelques jours,  il se murmure  que l’opérateur de téléphonie mobile s’apprête à faire son retour comme sponsor des championnats professionnels Ligue 1 et 2. Un nouveau partenariat entre l’entreprise et la Ligue du football professionnel du Cameroun ((LFPC) est en négociation depuis plusieurs semaines. Des pourparlers donc  l’objectif serait d’évaluer la possibilité d’un retour de cet opérateur économique, en tant que sponsor officiel des championnats professionnels Ligue 1 et 2. Si ce partenariat se concrétise, il permettra à la Ligue de résoudre ses multiples problèmes de financement à l’origine de l’amateurisme dans lequel est plongé LFPC depuis des années.  D’ailleurs, c’est la principale raison  qui avait poussé la compagnie de téléphonie mobile de cesser  de sponsoriser  le championnat local après près de 10 ans de présence.

 Christian Happi

Retour à l'accueil