Industrie textile

De nouveaux responsables à la  direction de Cicam

 

Édouard  Abada Ebah,  Emmanuel  Pohowe et  Rassaf Damavou ont été respectivement nommés DG, DGA et PCA  par le conseil d’administration du 04 janvier 2016 réuni  en session  extraordinaire.  

 

 De nouveaux responsables à la  direction de la Cotonnière industrielle du Cameroun (Cicam). Edouard  Abada Ebah,  Emmanuel  Pohowe et  Rassaf Damavou ont été respectivement nommés Directeur général, Directeur général adjoint et président du conseil d’administration de la seule industrie du textile au Cameroun.  La nouvelle équipe dirigeante, désignée par le conseil d’administration du 04 janvier 2016 réuni  en session  extraordinaire   sous la présidence  effective d’Ernest Gbwaboubou  ministre des Mines, de l’industrie et du développement technologique (Minmidt), a été  immédiatement installée. Le nouveau patron de la Cicam, de nationalité camerounaise remplace à ce poste  François Raguideau. Le Français n’a tenu qu’un an et un jour  à ce poste puisqu’il   fut officiellement intronisé le mardi 3 janvier 2015 à Douala. Quant à son adjoint,  il prend la place  Mamadou Mayangoua tandis que Rassaf Damavou remplace Yaou Aissatou, par ailleurs directeur général de la Société nationale d’investissement du Cameroun (SNI), créée en 1964 et actionnaire majoritaire de la Cicam. Elle est suivie de l’Etat du Cameroun qui finance la structure à hauteur de 25 %.

Né le 02 février 1957 à Ngoulémakong, par Akonolinga, région du Centre, le nouveau DG était  précédemment secrétaire général au sein  du Minmidt et administrateur de la SNI. Administrateur civil principal depuis avril 2011, Edouard  Abada Ebah,  apprend-on,  a été chef de service des autres personnels enseignants au ministère de la Fonction publique et du Contrôle de l'Etat.  En 1993, il est nommé sous-directeur des personnels fonctionnaires de l’État. Le 16 juin 1995 il est promu attaché au secrétariat général de la présidence de la République (rang de directeur d'administration centrale) avant d’être  nommé chargé de mission par décret du président de la République et désigné en 2003. Ensuite, président de la commission spécialisée de contrôle des marchés des services et des prestations intellectuelles et en 2007, secrétaire général du ministère des Postes et télécommunications...

 

La Cicam est le principal fabricant de textiles du Cameroun, représentant plus de 90 % de ce secteur Elle distribue ses produits via sa filiale Newco qui dispose de nombreux points de vente sur le territoire camerounais sous les marques Laking Textiles, Ecotex et Solicam. L’entreprise a été scellée à plusieurs reprises : en août et en décembre 2013, elle a été scellée à cause d’arriérés d’impôts ; en juillet 2013, elle est privée d’électricité pour factures impayées. En 2014, il y a eu une grogne des employés qui réclamaient leurs salaires. Aujourd’hui, expliquait François Raguideau dans une interview accordée au Quotidien de l’Economie, « on rentre à peu près 2 millions de tonnes de coton qu’on transforme ensuite en tissu imprimé.  L’objectif c’est d’augmenter nos productions à 6 millions de tonnes dans quatre ans environ. Alors, dès lors qu’on améliore l’outil industriel, et qu’on augmente ses capacités, il faut être capable de rentabiliser ce nouvel outil industriel. Mais, l’objectif n’est pas forcément de développer à outrance le chiffre d’affaires, parce que financièrement aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous développer autant que nous le souhaiterions. Donc, il faudrait que nous nous développions, mais de manière maîtrisée ». La société revendique  aujourd'hui 1000 salariées  et pratiquement 500 employés sur Garoua.

 

Christian Happi

Retour à l'accueil