Identité visuelle

 

 

Pourquoi certaines entreprises ne mettent pas  à jour leur site web

 

 

Manque d’argent, stratégie de communication… ce ne sont pas les raisons qui manquent, chaque institution faisant ses choix en fonction de ses objectifs.

 

Grâce au site Internet les sociétés peuvent capter l’attention d’une cible de clients potentiels, permettre aux visiteurs d’avoir les dernières nouvelles... Mais le problème c’est qu’un grand nombre de ces entreprises,  publiques ou privées, peinent à suivre le train de la mondialisation. Les informations postées sur leurs sites web ne sont que rarement mises à jour. D’autres datent  même de plusieurs mois voire années. C’est à croire qu’elles ont un problème avec  l’outil Internet. Pourquoi  ces structures n’actualisent-elles pas régulièrement leurs sites web ? C’est une question que plusieurs responsables d’entreprises ont essayé d’y répondre.  Et ce ne sont pas les raisons ou prétextes qui manquent. Selon le Directeur marketing et commercial d’une compagnie d’assurance basée à Douala,   le site internet  est  destiné juste  à présenter ses services et produits. D’ailleurs la dernière nouvelle date déjà de plusieurs mois : «  Ce (site internet) n’est pas un magazine » disculpe le haut cadre de la société d’assurance.

Matrix Power, PME  spécialisée dans les énergies renouvelables n’échappe non plus à cette réalité implacable.   La jeune entreprise dotée autrefois d’un budget de  communication de 4 millions de FCFA/an  tire aujourd’hui le diable par la queue.  Son site internet, peu actualisé, a été suspendu pour défaut de paiement par l’hébergeur.  Le non-paiement des prestations ont plombé nos activités ; il fallait prioriser ses besoins justifie  Serge Henri Kelbe, promoteur. Situation quasi-identique pour MTN Cameroon.   Le leader dans le secteur de la téléphonie mobile existe pour vendre aux consommateurs des produits et services leurs permettant de communiquer au quotidien se défend un employé à la direction générale. Le site web sert d’abord et avant tout à parler de ces produits et services. Chaque institution fait ses choix en fonction de ses objectifs, ses challenges et ses moyens. Ceci dit, « il faut être conscient de l’époque dans laquelle nous vivons. Une époque où les institutions disposent de plusieurs canaux pour s’adresser aux publics parce que les habitudes de ces publics évoluent. A ce sujet, MTN par exemple dispose de plusieurs sites web et comptes sur les réseaux sociaux. Les différents publics qui s’y trouvent reçoivent régulièrement l’actualité de MTN Cameroon », conclut la source.

D’un site Internet à un autre, le constat reste le même. Les dernières nouvelles sur l’actualité ou la vie de l’entreprise ne sont pas légions.  Pour Me Laurent Bondje, avocat au barreau du Cameroun, cette situation tient son origine dans la formation, le manque d’équipements. En plus  nombre  de sociétés ne sont pas assez formées dans les NTIC en témoigne leur difficulté d’adaptation. Nous sommes dans  un environnement de suspicion économique, dit l’homme de loi avant de poursuivre : un monde  où les gens pensent sauvegarder  des  secrets économiques. Ils se disent que si je mets sur la toile les informations de mon entreprise d’autres personnes vont en profiter. « L’information économique doit circuler pour permettre à tout le monde de se faire idée de ce qui se passe dans les entreprises.   Le monde est devenu un village planétaire et on ne  peut plus traiter les affaires comme autrefois. Une affaire qui se passe aux Etats-Unis doit être connue de tous les hommes d’affaires, un placement qui se fait au Cameroun doit intéresser celui qui est au fin fond de la Chine », commente un observateur sous anonymat.

 

Christian Happi

 Armand-Thierry Nguélé

 

«  Mettre à jour un site Internet augmente la visibilité »

 

Le Créatif multimédia énumère les avantages pour une entreprise de régulièrement mettre à jour les informations disponibles sur son site officiel tout en revenant sur  celles qui ne se prêtent à ce jeu.

 

Qu'est ce qui peut expliquer que des grosses entreprises parfois mêmes internationales n'actualisent pas leurs sites web?

 

 

 Que peuvent être les avantages pour une entreprise de régulièrement mettre à jour les informations disponibles sur son site officiel ?

 

Les sites proposant du contenu au quotidien ont plus de chance de fidéliser un public.  Grâce à un site Internet à jour, vous augmentez la visibilité de votre entreprise ainsi que votre nombre d’acheteurs potentiels pour un site e-commerce par exemple. Il est primordial d’y ajouter régulièrement de nouvelles informations, de nouveaux produits, de nouvelles actualités. Plus il y aura de contenu sur votre site Internet et plus vous couvrirez un grand nombre de requêtes pour le référencement et vous augmenterez par conséquent votre trafic; les robots des moteurs de recherche passeront sur votre site plus régulièrement et indexeront les nouvelles pages. La mise à jour de son site Internet est également l’occasion d’afficher son expertise, ses compétences dans son domaine et son suivi assidu de l’actualité de son secteur d’activité. Plus vous produirez du contenu de manière régulière, plus votre site Internet vous ressemblera. Il représente un investissement pour votre entreprise. Votre site Internet est un moyen efficace, moderne et rapide pour faire connaître votre activité au niveau national, voire international! La mise à jour de son site Internet par l’apport régulier de contenu est indispensable pour sa visibilité,  le web évoluant rapidement, ce qui est populaire sur le web aujourd’hui n’existait pas il y a peu de temps et n’existera plus dans quelques années !

Les entreprises doivent considérer ce changement rapide pour leur site Internet ainsi que pour leur stratégie de e-marketing. Il faut suivre les tendances du web, comme pour le cinéma ou la mode avec pour exemple le responsive design. On considère qu’un site Internet a une durée de vie comprise entre 2 et 3 ans, au delà il est préférable de modifier sa structure et son design en passant par une refonte. C'est une autre histoire.

 

 Propos recueillis par C.H.

Retour à l'accueil