Bière

 

 Les camerounais consomment 660 litres en 2015

 

 La SABC reste le leader du marché avec des ventes qui s’élèvent à fin décembre 2015, hors gratuits et hors export, à  un peu plus de 5,10 millions hl.

 

 En 2015, les Camerounais  ont consommé 6,6 millions hl ( soit 660 litres), importations comprises,  contre  environ 6,66 millions hl l’année précédente.  Soit une baisse sensible de 66 000 hl. C’est du moins ce qu’affirme  la Société anonyme des brasseries du Cameroun(SABC) dans  son rapport de gestion du conseil d'administration disponible en ligne.  Dans la distribution, la filiale  camerounaise du groupe Castel se taille la part du lion avec des ventes qui s’élèvent à fin décembre 2015, hors gratuits et hors export à  un peu plus de 5,10 millions hl.  Ce qui  constitue une diminution de 5,7% par rapport à 2014  et des parts de marché de 78,0%.

 

Même si les effets positifs de la promotion « Tempête sur la ville » ont atténué cette baisse, notons qu’elle s’explique par  l’impact négatif de la hausse des droits d’accises sur les bières vendues par la SABC. Laquelle s’est traduit par une augmentation de 20% du tarif de la bière ; la compétitivité accrue de la Guinness petit modèle, avantagée par une augmentation moindre de son prix, de 50 FCFA sur 550 FCFA, soit 9% d’augmentation… « Géographiquement, toutes les régions ont enregistré une baisse des volumes vendus », a fait savoir l’entreprise brassicole  aux actionnaires réunis  le 18 mai 2016  en Assemblée générale ordinaire. Avant de révéler que  la SABC a exporté  plus de 58 000 hl de bières l’an dernier, en nette progression de 4,5% par rapport à l’année précédente.

  A l’inverse  des Brasseries du Cameroun, Guinness Cameroun (GCSA) a  commercialisé  l’an passé, 943 000 hl de bières contre 780 000 hl en 2014. Soit des parts de marché qui passent de 12% à  14,5%. Cette performance, GCSA la doit aux actions menées sur l’année 2015 : une moindre augmentation du prix de la « Guinness Stout » petit modèle suite à l’augmentation des taxes avec un prix passant de 550 à 600 FCFA ; baisse du prix de la « Harp » et de la « Guinness Smouth » à 600 FCFA ; nouvelle campagne TV, d’affichage et radio sur le thème Black…  C’est pourquoi,  constate le rapport d’activité des Brasseries, les trois principales bières de Guinness se sont retrouvées au même prix que les bières de SABC, soit 600 FCFA alors qu’elles étaient toutes plus chères avant le doublement des droits d’accises.

 

Derrière  le principalement concurrent de la SABC, suit l’Union Camerounaise des brasseries (UCB) avec des volumes se situant à 8,6%.  En 2015, la société   du richissime homme d'affaires camerounais Joseph Kadji Defosso s’est évertuée à renforcer sa communication sur la qualité et a continué à dérouler de manière cyclique et permanente son programme de promotion capsules sur la Kadji beer en général et sur la King beer de manière sporadique dans certaines régions. Mais « tout semble indiquer qu’elle a bénéficié d’un accroissement de capacité de production avec une nouvelle ligne d’embouteillage », peut-on lire. 

 

  Rappelons que l’an dernier, les prix des boissons alcoolisées ont été revus à la hausse le 16 février 2015 suite au doublement des droits d’accises. En plus de la baisse enregistrée des volumes vendus, le marché a été fortement perturbé par l’entrée frauduleuse sur le territoire de boissons en provenance des pays voisins, ou même de bières venant d’Europe. Ainsi, par exemple, de la bière en boîte de 50cl d’origine espagnole est vendue à 500 FCFA.

 Christian Happi

Retour à l'accueil