Trafic aérien

 

 

Bientôt une ligne aérienne  entre Alger  et le Cameroun

 

 

Cette desserte aérienne pourra davantage amplifier et fluidifier les échanges bilatéraux entre les deux pays.

 

 

L’Algérie  convoite le ciel Cameroun. Elle compte, a-t-on appris auprès de Merzak Bedjaoui, l’Ambassadeur d’Algérie au Cameroun, ouvrir très prochainement une ligne aérienne Alger-Douala-Yaoundé  pour davantage amplifier et fluidifier les échanges bilatéraux entre les deux pays. De même, du 27 au 30 mai 2016 se tiendra à Alger, la 5ème édition du salon « Djazair Export » ou « Algérie Export ». Douze opérateurs économiques camerounais  conduits par deux officiels y prendront part  selon le diplomate. Ils ont été retenus sur la base des cinq principaux secteurs d’activité retenus notamment l’agroalimentaire, l’électroménager, l’électronique, l’électromécanique et  l’industrie chimique et pharmaceutique.

 L’objectif du« Djazair Export » est de mieux faire connaître l’économie algérienne et asseoir surtout une coopération économique durable. C’est sur cette base, et en multipliant les rencontres économiques que les sociétés algériennes s’installeront au Cameroun. De plus,  le potentiel économique de l’Algérie est énorme. Il est appelé à se renforcer. Celui du Cameroun présente des potentialités qu’il faudrait faire connaître, et c’est le but de notre exercice d’aujourd’hui, pour justement élever le niveau de nos échanges économiques qui ne sont pas à la hauteur des attentes de nos deux peuples, de nos deux économies et de la demande de nos dirigeants respectifs. Les relations Algéro-Camerounaises sont très anciennes. Ce qui nous attend aujourd’hui c’est d’asseoir un véritable partenariat Sud – Sud. C’est tout le souhait de l’Algérie.    

L’on se souvient que pour faire connaître les produits algériens destinés à l’exportation,  l’Algérie a organisé une foire d’exposition de produits algériens à Yaoundé fin octobre début novembre 2015. Plus d’une quinzaine d’entreprises algériennes ont exposé leurs produits dans des domaines aussi divers que l’agroalimentaire,l’électroménager,l’électronique, l’électrotechnique, l’habillement, les énergies nouvelles et renouvelables (panneaux solaires, etc.). Cette foire d’exposition de produits algériens a permis d’enregistrer d’ores et déjà des exportations d’un certain nombre de produits algériens comme dans l’agroalimentaire et les détergents et qui sera bientôt suivi par l’électroménager. « Les retombées de toute cette dynamique économique permettront de booster le volume des échanges entre les deux pays, pour donner un contenu véritable à la coopération Sud-Sud », espère Merzak Bedjaoui.

 C.H.

Retour à l'accueil