Sous-traitance industrielle

 

 Ces opportunités  qui s’offrent aux  PME/PMI Camerounaises

 

La BSTP a présenté, à l’occasion de  la « Journée fournisseurs » organisée le jeudi 25 février 2016 à Douala,  tous les projets de sous-traitance en cours au Cameroun.

 

Projet hydroélectrique de Nachtigal,  barrage hydroélectrique  à Bani Warak dans l’Adamaoua, stade omnisports de Douala-Japoma dans la cité économique.  La Bourse de sous-traitance et de partenariat du Cameroun (BSTP-CMR) a présenté, à l’occasion de  la « Journée fournisseurs » organisée le jeudi 25 février 2016 à Douala,  tous les projets et opportunités de sous-traitance en cours aux PME/PMI camerounaises. Cette démarche d’anticipation, s’inscrit entièrement dans la mission, de la BSTP de mise en relation entre les PME et les grandes entreprises.

 La première des opportunités est celle d’Électricité de France (EDF). La société française, dans le cadre de la construction  du barrage hydroélectrique de Nachtigal dont le coût est estimée à 1 milliard de dollars, recherche des entreprises capables  de l’accompagner dans les travaux de génie civile, déforestation... Au niveau  des équipements de contrôle, affirme  Patrice Eyango Responsable développement sous-traitance,  la société Andritz Hydro GmbH (Allemagne-mandataire) souhaite collaborer avec les PME/PMI locales pour le système de téléphonie et informatique. Aussi bureautique, radio communautaire vhf, etc.

La BSTP-CMR, s’agissant de la construction du barrage hydroélectrique  à Bani Warak dans l’Adamaoua, Sinohydro la société chinoise chargée de le réaliser sollicite de l’expertise « made in Cameroon ». Une affirmation qui a laissé sceptique les participants. Ils estiment qu'il existe très peu de cas concret  d’entreprises chinoises ayant collaboré avec leurs homologues camerounais. «  Elles préfèrent exécuter elles-mêmes leurs travaux. Ce n’est pas dans leur culture », lance un cadre de la BSTP-CMR. Cependant même si,  les opportunités  ne sont pas encore identifiées sur ce grand projet,  la Bourse y travaille pour les extraire  des autres lots pour le moment exécuté par des chinois.

 

 Concernant le stade omnisports de Douala-Japoma, prévu pour être livré en juin 2018,  les PME/PMI camerounaises ont l’opportunité de démontrer leur savoir-faire dans des domaines tels  assurance, transit, sois hospitaliers. Aussi  travaux publics, installation chantier,  terrassement, traitement acier, communication, fourniture gravier, étude technique, fourniture des Équipements de protection individuelle(EPI)…

Le 31 mars 2016 se tiendra la prochaine édition de la «  Journée fournisseurs »  avec des responsables  du chantier du stade omnisports de Douala-Japoma. Ensuite  en avril ça sera autour de  la Société camerounaise de dépôts Pétroliers(SCDP) d’édifier les chefs d’entreprises sur les  opportunités qu’elle leur offre. La «  Journée fournisseurs »  est une tradition à la BSTP-CMR. Son objectif   est de permettre aux PME locales d’avoir le temps de se développer si nécessaire, afin qu’elles soient en capacité de saisir les opportunités de sous-traitance qui leur seront proposées. 

 

Christian Happi

 

 

 

Retour à l'accueil