Élections consulaires

 

 Les 160 nouveaux membres  de la Chambre de commerce  connus

 

Ernest  Gbwaboubou, le Président de la commission électorale a publié le jeudi 18 février 2016 soit 14 jours après la tenue du scrutin,  la liste  des candidats déclarés élus lors du scrutin du 04 février dernier.

 

Les résultats définitifs des élections  en vue du renouvellement  des  160 membres de  la Chambre du commerce, d'industrie, des mines et de l'artisanat(Ccima) du Cameroun ont été publiés  le jeudi 18 février 2016 par  le ministre des Mines, de l'industrie et du développement technologique, par ailleurs président de la commission électorale.  Dans la liste des candidats,  déclarés élus 14 jours après la tenue du scrutin, figure des noms  aussi célèbrent que Périal Jean Nyodog Directeur général de  Trading & exploitation (Tradex), Emmanuel Bopda Fodouop promoteur d’Afrique Construction, etc. tous membres de la sous section moyenne et grande entreprise de commerce. Aussi  Alice Magudejo de Cave Alicem et par ailleurs Présidente du Syndicat des commerçants détaillants du Wouri (Sycodew), M. Ouambo des quincailleries Cogeni,  Samuel  Esang Abanda de New Life entreprises…de la sous-section très Petite et Petite entreprise de commerce. S’y trouvent pareillement dans la liste des candidats élus,  Alphonse Nafack d’Afriland first Bank, Elisabeth Medou Directrice générale  d’Orange Cameroun, Charles Tchoungang ancien bâtonnier du Cameroun, Nicky Love Maptue Fotso de Pilcam(Société camerounaise de fabrication des piles électriques)…

 

Également parmi les élus, Mohamadou Nana Bouba propriétaire de la société Azur S.A,  Alain Malong d’Alucam, Lucas Djemmo de Sorepco, Seme Noungon de Semme mineral water. Sans oublier Bernard Fokou de Sofamac, Elie Saker Tshouongang promoteur  des boulangeries éponymes, Protais Ayangma Amang de Saham assurance et  Christophe Eken  patron de Central voyages et Président sortant de la chambre consulaire. Ils sont élus pour un mandat de quatre ans renouvelables  soit  pour une période couvrant  2016-2019.

En attendant la nomination du président de la chambre consulaire dans un délai de 30 jours par  Paul Biya,  Chef de l’Etat, tout électeur a le droit  de contester  par tout moyen laissant trace, les opérations électorales dans sa sous section  dans les conditions de droits commun, selon l’article 34 alinéa 1  du décret n°2001/381 du 27 novembre 2001 fixant les conditions d’élection des membres de la Ccima. «  Passé ce délai,  si aucune contestation n’est  formulée, l’élection est réputée définitive », conclut  le dispositif réglementaire avant d’expliquer dans le même article 34(3),  que les membres dont l’élection est contestée  sont avisés immédiatement  par … administrative. Ils ont un délai de 10 jours pour présenter leur défense. Jeudi 4 février 2016  les élections organisées  sur l’ensemble du territoire national  étaient prévues  pour 120 000 électeurs  soit 65% pour la région du Littoral. Mais avaient  plutôt brillé par une timide mobilisation des commerçants aux premières heures de la matinée à cause d’un manque d’informations.

La Ccima est un organisme consultatif et représentatif des milieux d’affaires dans les domaines du commerce, de l’industrie, des mines et de l’artisanat.   Elle a pour missions principales de jouer le rôle de courroie de transmission entre d’une part, les milieux d’affaires privés et d’autre part, les pouvoirs publics en matière de consultation et de représentation concernant les nombreux domaines, au premier rang desquels se trouve l’économie.  La chambre consulaire est  présidée depuis le 25 janvier 2008 par Christophe Eken, candidat à sa propre succession.

Christian Happi

Retour à l'accueil