Marché financier

Le  Cameroun   à la recherche de 7 milliards de FCFA

 

La date d’échéance de ces bons de trésor assimilables émis  par  l’État camerounais est fixée pour le  27 janvier 2017

 

Le Trésor public du Cameroun va  procéder ce mercredi, à l’émission par voie d’adjudication, de Bons du Trésor assimilables (BTA)  à 52 semaines d’un montant global de 7 milliards de FCFA, a indiqué la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC) dans  un communiqué rendu public sur son site internet lundi dernier. 16 spécialistes de la valeur du trésor (SVT)  contre 13 les années précédentes sont affectés à cette émission. Il s’agit de 8 banques camerounaises notamment  la Banque internationale du Cameroun  pour l’épargne et le crédit(Bicec), Ecobank Cameroun,  Société commerciale de banque(SCB) Cameroun, Société générale (SG-Cameroun), Standard Chartered Bank Cameroon, Union bank of Cameroon limited(UBC) et United bank for Africa Cameroon(UBA) et Afriland first Bank.

Mais également  de trois institutions de crédits gabonais dont la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon(Bicig), BGFIbank Gabon et l’Union gabonaise de banque(UGB). Sont aussi concernées, des banques  centrafricaines à l’instar de Commercial Bank Centrafrique(CBCA) et Ecobank Centrafrique. Un   établissement de crédits congolais à savoir le Crédit du Congo Brazzaville ainsi que CCEI-GE, une filiale du groupe  Afriland First Bank basée en Guinée Équatoriale. La date d’échéance de ces bons de trésor assimilables émis  par  l’État camerounais est fixée pour le  27 janvier 2017. Les intérêts vont, selon le communiqué y relatif, être précomptés sur la valeur nominale des bons tandis que  les souscriptions vont quant à elles, être mises à la disposition du Cameroun le jeudi 28 janvier 2016. Les  remboursements  du BTA se feront « in fine », nous apprend la BEAC.

Selon le calendrier prévisionnel élaboré par le ministère des Finances, cinq autres émissions de BTA pour le même montant sont prévues pour les 10 et 24 février et les 9 et 23 mars 2016.  Soit un total de 42 milliards de FCFA sans oublier une émission d’obligation du Trésor assimilables (OTA) pour un montant compris entre 10 et 15 milliards de FCFA. En somme, c’est un montant global compris entre 52 et 57 milliards de FCFA que le Trésor public du Cameroun entrevoit de lever sur le marché des titres de la BEAC au cours du premier trimestre 2016. Le but étant de financer son déficit ponctuel de trésorerie et de financer les projets inscrits dans le budget d’investissements publics 2016.

L’ensemble des opérations de l’Etat camerounais sur le marché financier en 2016  va porter sur un montant total de 370 milliards de FCFA soit 210 milliards de FCFA par émission de BTA et 60 milliards par émissions d’OTA sur le marché des titres publics de la banque centrale des Etats de la Cemac. De même qu’un emprunt obligataire de 100 milliards de FCFA sera probablement lancé sur le Douala Stock Exchange (DSX).

 C.H.

Retour à l'accueil