Devise

 La remontée du dollar inquiète les opérateurs économiques

 

Nombre d'hommes d'affaires camerounais craignent un ralentissement de leurs activités.


Si  la remontée du dollar (il  vaut désormais 622,53 FCFA en taux de change) est assimilée à la santé de l’économie américaine, il n’en demeure pas moins que sa fluctuation commence à inquiéter les opérateurs économiques exerçant dans la ville de Douala. Ils craignent un ralentissement de leurs activités en cette fin d’année.  A Niki, supermarché spécialisé dans le commerce général,  la huasse du billet vert a poussé  le gestionnaire à revoir les prix de certains produits.  En cause, le  pot de sanitaire qui coûtait autrefois à 10 dollars soit  5 000 FCFA (1 dollar= environ 500 FCFA) sur le marché asiatique vaut aujourd’hui 6550 FCFA. Pareils pour plusieurs autres produits qui ont subi de plein fouet la fluctuation du dollar notamment l’écran plasma 32 pouces marque « Sharp ».  Son prix est passé de  150 000 à 170 000 FCFA soit un renchérissement de 20 000 FCFA, selon le gérant du supermarché « Sony center ». « Le prix n’a pas augmenté  à proprement parlé mais  c’est le montant en FCFA qu’on décaisse pour payer le fournisseur qui paraît énorme », explique  l’un des  responsables de  l’import à Niki, ajoutant que les prix en termes de droit de douane ont aussi connu une hausse.

D’un lieu de commerce à un autre, les plaintes des hommes d’affaires camerounais restent les mêmes. Certains craignent même que la hausse du dollar soit un prétexte pour des commerçants véreux pour augmenter les prix des marchandises. «  Il existe des brebis galeuses dans tous les corps de métier, je ne serai pas surpris de voir les prix changer sur certains étals », craint le gérant d’un commerce au lieu-dit « Douala bar » à Akwa.  A l’en croire,  le ministre en charge du Commerce doit faire une sortie musclée afin de rassurer les uns et les autres.  Il y a possibilité qu’il ait une incidence  sur les produits écoulés sur le plan local ; surtout pour les opérateurs qui interviennent sur le marché international. « S’ils ont effectué leurs opérations d’achat au niveau international par rapport à un coût donné du dollar et que celui-ci venait à être modifié en leur défaveur, il est évident que  mécaniquement, ils essayent de répertorier la perte au niveau des prix de leurs marchandises », a expliqué  Germain Salla, Promoteur de l’Institut des matières premières (IMP).

 Cependant, pour les experts, la hausse du dollar est loin d’être une surprise pour les acteurs économiques. Surtout, que c’est une devise qui n’est jamais stable. Elle change  en fonction de l’environnement économique international, de l’économie américaine ou bien  du reste de l’économie du monde. « C’est une fluctuation à laquelle les opérateurs économiques sont habitués depuis nombre d’années », confie Guy Ngansop, importateur de sous-vêtements pour hommes et femmes. A l’en croire, rien oblige un commerçant à hausser les coûts de ces marchandises s’il  n’a pas fait d’opération au niveau internationale.

A la vérité, ce sont les articles nouvellement achetés à l’étranger qui connaissent un renchérissement sur le marché. En témoigne  le gérant d’un magasin spécialisé dans la vente du matériel informatique à Douala. «  Nous n’avons pas changé nos prix tout simplement parce que mon patron n’achète rien au niveau international. Du moins pas pour le moment », soutient-il.

 Christian Happi

 

 

 

Germain Salla

« La hausse du billet vert est tout à fait normale »

 

L’expert  en commerce international  analyse la hausse du dollar et ses possibles conséquences sur l''économie.

 

 

 

Germain Salla

« La hausse du billet vert est tout à fait normale »

 

L’expert  en commerce international  analyse la hausse du dollar et ses possibles conséquences sur l'économie.

 

 

Comment  peut-on  comprendre la hausse du dollar américain et jusqu’à quel niveau peut-elle grimper ?

 

 

La hausse de la monnaie américaine est une situation tout à fait normale. Elle  ne doit pas être vue comme une surprise d’autant plus que c’est une devise qui n’est jamais stable.  Le billet vert   change en fonction de l’environnement économique international, de l’économie américaine ou bien  du reste de l’économie du monde. D’ailleurs, les opérateurs économiques y sont habitués.  En ce qui concerne le niveau qu’il peut atteindre,   il faut remarquer  que les américains font toujours  de la régulation.  A un moment donné, on peut faire en sorte que cette hausse s’arrête : Elle peut être due  à la situation économique  ou  d’un fait d’arme sur l’économie internationale pour modifier la devise. Donc,  tout est fonction de la situation économique, on peut avoir des pics mais aussi des baisses du jour au lendemain.

Que peuvent les conséquences de cette hausse sur les activités des importateurs camerounais?

 

Il est possible qu’il ait une incidence  sur les prix des produits vendus  localement ; surtout pour les opérateurs qui interviennent sur le marché international. Si ces derniers y ont effectué leurs opérations d’achat par rapport à un coût donné du dollar et qu’il venait à être modifié,   il est évident qu’ils soient tentés à répertorier la perte sur les prix de leurs marchandises.  Il n’empêche que la hausse du dollar ne va pas de manière mécanique influencer la valeur des marchandises. Tout est fonction du positionnement de l’opérateur ; on est en droit de se demander est-ce qu’en faisant ces opérations à l’international l’opérateur a intégré  la fluctuation du dollar ?  Sinon est ce que  cela aura des répercussions sur ses opérations ? Il est donc hors de question de doit revoir ses prix à la hausse.

Propos recueillis par C.H.

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil