Eneo Cameroon S.A.

 

Recul de la main d’œuvre temporaire de 11,5% en 2014

 

Cette baisse s’explique selon l société par la diminution des employés temporaires en production et réseau et en administration.

 

Entre 2013 et 2014, Energy of Cameroon(Eneo), le concessionnaire public de l’électricité, a globalement baissé de 11,5% sa main d’œuvre temporaire.  Il en est de même  pour l’ensemble des effectifs de l’entreprise qui, comparativement à l’année 2013, ont connu une réduction d’à peine sensible de 0,14%. Si l’on en croit le rapport annuel 2014 de la société dont LQE a obtenu une copie,  la diminution des employés temporaires s’explique par la baisse de temporaires en production et réseau de 57,1% et en administration de 17,9%.

Aucun département n’échappe à cette tendance. Sur un an, les heures supplémentaires ont baissé de 5,8% tout comme au niveau de la formation en Santé et Sécurité qui a chuté de 80%, soit 1698 agents en moins.  A l’inverse, le nombre de cadres dirigeants tous genres confondus et celui des femmes cadres dirigeants a grimpé. On note ainsi, une hausse de 26% chez les hommes et une augmentation exponentielle de 133% du côté de la gent féminine.  En contrepartie de la baisse des effectifs, les salaires   des employés ont augmenté de 1,3% par rapport à 2013, malgré le départ du personnel expatrié. Cette hausse, explique le rapport annuel d’Eneo Cameroon,  est due aux indemnités de départ à la retraite de 122 agents ayant une ancienneté moyenne de 27 ans.  En effet,  le  personnel  de l’entreprise a bénéficié d’une prime exceptionnelle et symbolique en décembre 2014 en guise d’encouragement et de motivation de la part du Directeur Général, Joël Nana Kontchou.

 A Eneo, l’année dernière a été aussi marquée par le nombre de personnes formées « dans le cœur de métier ». Il a quintuplé (2716)  par rapport à 2013. Cet accroissement est dû à la hausse de l’effectif formé aux réseaux (1614 en 2014 contre 353 en 2013) et au commercial (877 en 2014 contre 10 en 2013).

 Sur le plan commercial, l’année 2014 a été marquée  à Eneo  par la mise en place d’une nouvelle organisation Commerciale au mois de septembre, début du processus de décentralisation du pilotage des activités commerciales du siège vers les régions. Egalement, le lancement de l’offre commerciale sociale « Une maison, un compteur Eneo », à travers le concept de l’agence mobile, le développement de nouveaux moyens de paiement : MTN, Orange, E-Money, Express Union, pour améliorer le recouvrement. Et enfin, l’acquisition de nouveaux TSP (Terminaux de saisies portables) permettant d’améliorer la qualité de la facturation.

Christian Happi

Retour à l'accueil