SABC:  Première entreprise dans les  boissons au Cameroun

L’entreprise brassicole a enregistré selon Jeune Afrique, un chiffre d’affaires de 330 milliards de FCFA en 2014, soit nettement supérieur à ceux de ses concurrents.

La Société anonyme des brasseries du Cameroun(SABC) reste le leader du marché des boissons (bières, boissons gazeuses, vins et eaux minérales NDLR) au Cameroun. Elle a réalisé au cours de l’année écoulée un chiffre d’affaires de 661 511 milliers de dollars, soit plus de 330 milliards de FCFA et un résultat net de plus de 27 milliards de FCFA. Ce, malgré la présence de Source de pays qui a révolutionné le format de ses bouteilles et lancé une véritable guerre des prix, a révélé le magazine Jeune Afrique(JA) dans son hors-série n° 40 portant sur « les 500 premières entreprises africaines ».

Classée 6ème sur les 50 entreprises qui opére dans le secteur des boissons sur le contient, la filiale du groupe Castel est suivie de très loin par Guinness Cameroon S.A. La filiale de Diageo trône à la 2ème place, avec un chiffre d’affaires d’ environs 71, 92 milliards de FCFA et un résultat net de près de 20 milliards de FCFA en 2014. Soit plus de 25 milliards de FCFA de moins que la SABC, apprend-on.

Si la SABC et Guinness Cameroon S.A. sont respectivement première et deuxième entreprise brassicole au Cameroun, la Société de fabrication du vin au Cameroun(Sofavinc) se positionne quant à elle au troisième au rang et 41ème au classement général. Selon le magazine panafricain, l’industrie du milliardaire Bernard Fokou a enregistré un chiffre d’affaires de 16, 32 milliards de FCFA et un résultat net d’environ 695 millions de FCFA. Soit 484 millions de FCFA de plus que Source du pays(SP) qui loge à la 44ème place du classement général avec un chiffre d’affaires de 11, 45 milliards de FCFA et un résultat net de 211 millions de FCFA. Soit une progression de 36,8 %, précise Jeune Afrique.

Quant à la Société des eaux minérales du Cameroun(SEMC), Société camerounaise de fermentation (Fermencam) et Siac brasseries Isenbeck (rachetée en 2008 par SABC), elles occupent les trois dernières places du palmarès avec respectivement un chiffre d’affaires de 19 708(9, 85 milliards de FCFA), 18 302(9, 15 milliards de FCFA) et 16 928 milliers de dollars, soit environ 8, 46 milliards de FCFA. Notons que ce soit SP, Guinness Cameroon, Sofavinc, SEMC, Fermencam ou Siac brasseries Isenbeck, aucune d’elles ne figurent parmi 500 premières entreprises africaines.

Christian Happi

Retour à l'accueil